JardinPassion

JardinPassion

BIENVENUE sur le forum des amoureux de la NATURE et du JARDIN
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Hydrangea (s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
lechenevert

lechenevert

Masculin Messages : 5362
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 69
Localisation : Chabanais

Hydrangea (s) Empty
MessageSujet: Hydrangea (s)   Hydrangea (s) EmptyDim 7 Aoû 2011 - 1:02

les Hydrangea précoces

C'est une plante dont la distribution dans la nature est très étendue puisqu'elle s'étend sur une large partie de la Chine, au Népal, et au Tibet. Les Hydrangea heteromala sont des arbustes de grande taille qui peuvent atteindre 10 mètres de hauteur dans la nature. En Europe toutefois, les plus grands que j'ai pu observer ne mesuraient que 4 mètres mais, comme il s'agit de plantes à croissance lente, on peut penser qu'elles n'avaient pas encore atteint leur dimension maximale.
Une des principales qualités de ces Hydrangea est leur résistance au froid et, en général, aux climats difficiles. Cependant il faudra veiller à les planter en terrain suffisamment drainé : leurs racines ne supportent pas la moindre stagnation d'eau dans le sol. En ce qui concerne le pH, bien qu'ils préfèrent une légère acidité, on pourra les planter en terrain neutre voir légèrement basique sans attenter à leur santé, ce qui n'est pas le moindre de leurs avantages. La période de floraison est, nous l'avons dit, plus précoce que celle de la plupart des autres espèces.
Dès le début de juin à la hauteur de Paris, quelques semaines plus tôt dans le sud, ces arbustes se couvrent d'inflorescences terminales en forme de disque, composées de fleurs fertiles au centre et d'une couronne de fleurs stériles autour. Toutes les parties de toutes les fleurs sont blanches, toutefois en vieillissant, certains cultivars prennent des teintes rosées plus ou moins soutenues, très agréables à l'œil. Le feuillage est un peu sévère à cause de sa teinte vert foncé mais il arrive qu'il prenne des teintes pourpres chez certains cultivars ce qui est du plus bel effet.
Les Hydrangea heteromalla sont des arbustes bien charpentés, solides, très équilibrés qui peuvent notablement participer à la structure d'un jardin. Comme ils supportent, et même réclament, une exposition ensoleillée, ils peuvent servir d'écran à des plantes demandant un ombrage. Les Hydrangea heteromalla possèdent des écorces intéressantes au point de vue ornemental. Selon les cultivars, elles peuvent être couleur de bois d'acajou ou encore semblables à l'écorce des cerisiers, voire violâtres chez le cultivar 'Yelung Ridge' et même noir d'ébène. Ces écorces desquament comme chez tous les Hydrangea et ajoutent encore à l'effet décoratif. Les seuls reproches que l'on puisse adresser à cette espèce sont l'absence de coloration florale, son encombrement, et sa sensibilité à l'armillaire. Les amateurs de plantes victimes de ce fléau dans leur jardin devront absolument éviter de planter des Hydrangea heteromalla, sous peine de les voir disparaître en quelques années. A part cela, les Hydrangea heteromalla sont des plantes très résistantes aux maladies et qui, plantées au jardin, ne sont sensibles ni aux taches huileuses, ni à la virose de l'Hortensia, ni même au botrytis, maladie si souvent présente dans les cultures d'Hydrangea.
Parmi les quelques cultivars disponibles, l'un des plus beaux est H. heteromalla 'Morrey's Form'. C'est une plante à croissance relativement rapide et à floraison abondante. Ses inflorescences peuvent atteindre 20 cm et sont blanc pur. Les sépales des fleurs stériles formant la couronne de l'inflorescence sont extraordinairement ondulés, ainsi que les feuilles.
H. heteromalla 'Yelung Ridge' est intéressant parce que ses inflorescences sont roses en début de floraison. Par la suite elles blanchissent mais, en fanant elles reprennent des teintes rosées ou même pourpre-rosé. Le jeune feuillage est pourpre lui aussi, ce qui contribue à la valeur de cette plante.
L'autre espèce précoce dont nous aimerions parler est l'Hydrangea scandens, souvent confondue avec l'Hydrangea serrata ssp. angustata avec lequel il n'a rien à voir si ce n'est son port souple et la petitesse des inflorescences dont toutes les parties de toutes les fleurs sont blanches. Nous ne parlerons ici que des Hydrangea scandens originaires du japon, que l'on arrive à trouver relativement couramment dans les collections européennes et non les plantes chinoises qui, à part quelques représentantes isolées, sont encore absentes en Occident. Les H. scandens fleurissent dès le début de juin. Les deux espèces présentes dans la partie centrale du japon, et aussi les plus communes, sont H. scandens ssp. scandens et H. scandens ssp. liukiuensis. Leur distribution s'étend de la région de Nikko, sur l'île de Honshu, à l'île de Yakushima en passant par Kyushu et Shikoku.
Un des traits typiques des Hydrangea scandens est la forme de leurs fleurs stériles. Les sépales sont généralement au nombre de trois et si deux d'entre eux présentent une surface égale, le troisième est notablement élargi par rapport aux deux autres. Ce trait suffirait à les différencier, dans un examen superficiel, des autres espèces où toutes les parties de toutes les fleurs sont blanches.
Les Hydrangea scandens sont donnés dans la littérature botanique comme pouvant atteindre 4 mètres. Ceux que j'ai pu observer personnellement dans la nature au japon ne dépassaient pas 2 mètres. Les Hydrangea scandens sont des arbustes à branches fines, à port souple et à écorce brune ou rougeâtre. L'espèce H. scandens ssp. scandens, nommée pendant un temps H. virens, porte des feuilles ovales allongées, de petite taille, glabres et d'un vert très foncé vernissé. L'une de ses particularités est de porter des inflorescences tout au long de ses branches, ou au moins sur une grande longueur. Les inflorescences sont, nous l'avons dit, très petites, dépassant rarement 5 cm de diamètre. Elles sont en forme de disque, les fleurs fertiles peu nombreuses réunies au centre et les fleurs stériles, très larges relativement au diamètre de l'inflorescence, disposées tout autour. Dans la nature il arrive que l'on trouve des H. scandens ssp. scandens dont les fleurs stériles comportent 4 sépales. Un spécimen stupéfiant a même été trouvé par un collectionneur japonais, M. Fujii : il s'agit d'une plante dont les sépales naissent soudés entre eux, formant une clochette !
L'Hydrangea scandens ssp. liukiwmis est mieux connu en Occident que le précédent. C'est un arbuste à développement lent, de petite taille, dont les feuilles glabres d'un vert moyen sont marquées de "veines" jaunes de manière aléatoire et discontinue. C'est à cause de ces marques que l'arbuste reçut un temps le nom de H. luteo-venosa.
Bien que ni H. scandens ssp. scandens ni H. scandens ssp. liukiuemis ne soient des espèces faciles à établir, H. scandens liukiuensis est de culture plus aisée. Au contraire de H. scandens ssp. scandens, il supporte un peu de soleil dans la journée à condition que cet ensoleillement soit très temporaire (pas plus de deux heures) et que ses racines restent totalement à l'ombre, ce qui peut être obtenu par la plantation d'un couvre-sol pas trop gourmand planté devant l'arbuste à cette fin ou d'un mulchage avec des matériaux légers. Lorsqu'il subit un léger ensoleillement comme décrit précédemment, son feuillage tourne au plus beau pourpre bronzé renforcent son intérêt décoratif.
Les Hydrangea scandens sont des plantes vraiment précoces. Il m'est arrivé lors d'années clémentes de pouvoir admirer leurs premières fleurs dès la mi-mai. Cependant les conditions de cultures doivent être scrupuleusement respectées sous peine de perdre ces très gracieux arbustes. Ils doivent être plantés en sol riche en humus, léger et acide (pH maximum 5,5). Ils ne supportent ni l'excédent d'humidité ni la sécheresse, même de courte durée. Il faut se souvenir que ce sont des plantes de sous-bois. Dans la nature elles poussent à l'orée des bois de pins et reçoivent la lumière du nord (donc jamais de soleil direct). On doit chercher à se rapprocher le plus possible de ces conditions. S'ils sont bien cultivés, ces arbustes sont tout à fait résistants au froid: leur lieu d'origine est la montagne.
On ne leur connaît pas de sensibilité aux maladies susceptibles de s'attaquer au genre. Là encore, l'un des seuls inconvénients que l'on pourrait leur trouver est de ne présenter que des inflorescences blanches, mais elles sont tellement précoces, gracieuses et hors du commun qu'on en oublie qu'elles pourraient être colorées.
Depuis quelques années les Occidentaux commencent à se laisser séduire par une espèce relativement précoce, fleurissant à partir de la fin juin voire plus tôt dans le sud, il s'agit d'Hydrangea serrata. Contrairement aux deux espèces précédemment citées, celle-ci a le grand avantage de présenter des floraisons colorées. Ceux que nous connaissons en Occident comme cultivars ou sous-espèces sont tous originaires du japon. La distribution de cette espèce s'étend du sud de l'île d'Hokkaido jusqu'au sud de Kyushu. On peut donc dire qu'elle est présente sur la quasi totalité du territoire japonais. C'est une espèce montagnarde de sous-bois clairs à pH acide, parfaitement résistante au froid. Son port est beaucoup plus léger que celui de H. macrophylla et son développement moindre (les plus grands atteignent 1,60 mètres mais la plupart ne dépassent pas le mètre). Parce qu'ils fleurissent sur les rameaux de l'année, on est assuré d'avoir une floraison même en cas de gelées tardives. Au pire, même si les inflorescences terminales devaient être abîmées, le relais serait pris par les bourgeons axillaires chez certains cultivars. Le feuillage est vert moyen à foncé et lorsqu'il subit assez longtemps la lumière du soleil prend des teintes pourprées. Toutefois il faut se souvenir que tous les H. serrata sont des plantes de sous-bois et, à part quelques exceptions, elles ne sauraient souffrir un ensoleillement prolongé sans dommages.
H. serrata comprend trois sous-espèces: H. serrata ssp. yezoensis au nord, H. serrata ssp. angustata au centre et H. serrata ssp. acuminata au sud. La grande majorité des plantes sauvages présente des inflorescences en forme de disque. Alors que chez H. serrata ssp. angustata elles sont toujours blanches, celles de H. serrata ssp. yezoensis sont bleu clair ou rose et celles de H. serrata ssp. acuminata sont colorées de couleurs variées se déclinant dans la gamme bleu-violet-rouge, du plus clair au plus foncé, plus le blanc. Cette dernière a fourni la plupart des nouveaux cultivars d'Hydrangea sélectionnés au japon ces dernières années. Au japon, l'Hydrangea serrata n'a pas encore fait l'objet d'hybridations et les cultivars sélectionnés par les japonais proviennent directement de la nature.
Nous ne nous attarderons pas sur les cultivars présents depuis longtemps sur le marché européen que tout amateur de jardin connaît ; nous aimerions au contraire nous pencher sur quelques cultivars remarquables qui commencent à être disponibles dans les pépinières spécialisées. L'un d'eux, H. serrata 'Kurohime' est un arbuste de petite taille (1,20 m.), extrêmement florifère, portant des inflorescences en disque dont toutes les fleurs, fertiles et stériles sont d'un violet clair fidèle. Il a la particularité de présenter des rameaux noirs à l'apex dont la couleur fait contraste avec celle des fleurs, d'autant que le feuillage est vert assez clair.11 supporte un peu d'ensoleillement. C'est une plante sélectionnée par Maître Yamamoto. Une autre plante extrêmement gracieuse est Hydrangea serrata 'Kurenai'. Les sépales de ses fleurs stériles, blancs, se colorent progressivement de rose vif jusqu'à devenir totalement pourpre presque fluorescent. Cette plante évoque irrésistiblement une aquarelle japonaise antique. Il est nécessaire que l'arbuste, dans sa partie supérieure, subisse un certain ensoleillement pour déployer toute la richesse de ses teintes.
L'Hydrangea serrata 'Kiyosumi' est lui tout à fait étonnant. Les sépales de ses fleurs stériles sont blancs bordés de rouge. Il s'agit à ma connaissance du seul Hydrangea à sépales bicolores (si l'on excepte les cultivars marbrés) trouvé dans la nature. C'est une plante élancée, très élégante mais qui ne donne pas une abondante floraison.
Pour conclure cette courte évocation des Hydrangea serrata sélectionnés dans la nature, il faut citer H. serrata 'Shiro Maiko' qui fait, lui, partie des H. serrata ssp. angustata. L'anomalie qui lui confère sa beauté est une profusion de fleurs stériles rendant les inflorescences globuleuses. Comme ces inflorescences sont très aérées et que, bien sûr, toutes les fleurs sont blanches, l'arbuste, de très petite taille (60 cm. maximum), possède une grâce inimitable. Il faut le cultiver à la mi-ombre.
Un anglais passionné d'Hydrangea, Maurice Foster, a obtenu une plante tout à fait remarquable à partir de ses semis de H. serrata. Il l'a appelée 'Tiara'. Il s'agit d'une plante sélectionnée pour plusieurs de ses caractéristiques qui en font un cultivar d'exception. Ses inflorescences de morphe intermédiaire entre le disque et l'inflorescence globuleuse sont d'un beau bleu passant au rose mauve et finissant rose foncé. Le feuillage est pourpre lorsque la plante est exposée au soleil et prend une couleur flamboyante en fin de saison. C'est, de plus, une plante très florifère et très saine.
Ce court exposé démontre que le genre Hydrangea gagne à être connu plus qu'il ne l'est à l'heure actuelle, non seulement en raison de la beauté de ses représentants mais aussi parce qu'une exploitation plus large de ses diverses espèces permet d'allonger la période de floraison des jardins. En effet de mi-juin à début juillet, après l'époque des roses, les jardins manquent, le plus souvent d'arbustes fleuris remarquables ; les Hydrangea précoces comblent ce vide. Il est à souhaiter qu'un plus grand nombre d'horticulteurs prennent en compte ces Hydrangea et rendent disponibles au public ces plantes qui, je l'espère, vous manquent déjà après avoir lu cet article.

EN SAVOIR PLUS
Hortensia et autres Hydrangea par Corinne Mallet, volume 1 et 2. En vente dans les Fnac ou par correspondance auprès de l'Association Shamrock, route de l'Eglise, 76119 Varengeville sur mer. Et "Les Hortensias avec succès" chez Rustica, en vente partout.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lechenevert.net
nono80



Masculin Messages : 10698
Date d'inscription : 24/07/2010

Hydrangea (s) Empty
MessageSujet: Re: Hydrangea (s)   Hydrangea (s) EmptyDim 7 Aoû 2011 - 9:29

comment veux tu que l'on puisse en savoir plus, tout est dit ici, merci jean louis, est ce que je peut mettre toutes mes photos d'hortensias "hydrangéas" à la suite de ton article
nono
Revenir en haut Aller en bas
Mauricette
Modérateur
Mauricette

Féminin Messages : 66722
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 68
Localisation : cazo st chinian 34

Hydrangea (s) Empty
MessageSujet: Re: Hydrangea (s)   Hydrangea (s) EmptyDim 7 Aoû 2011 - 11:00

qu ell page de lecture merci j l
tres interessant j ai tous lue une preuve
Revenir en haut Aller en bas
lechenevert

lechenevert

Masculin Messages : 5362
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 69
Localisation : Chabanais

Hydrangea (s) Empty
MessageSujet: Re: Hydrangea (s)   Hydrangea (s) EmptyDim 7 Aoû 2011 - 13:24

nono80 a écrit:
comment veux tu que l'on puisse en savoir plus, tout est dit ici, merci jean louis, est ce que je peut mettre toutes mes photos d'hortensias "hydrangéas" à la suite de ton article
nono

y'a d'autres fils sur les hortensias mais je pensais que cet article étant plus "général" était mieux là
pas simple de trier ranger classer ; faudrait un chef à temps plein loll
autrement, un article illustré, c'est bien l'idéal !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lechenevert.net
jocelyne13

jocelyne13

Féminin Messages : 6318
Date d'inscription : 15/08/2010
Age : 54
Localisation : créteil

Hydrangea (s) Empty
MessageSujet: Re: Hydrangea (s)   Hydrangea (s) EmptyDim 7 Aoû 2011 - 13:43

He ben il y a pas plus clair ,il y a que JL pour faire ça bisou
Revenir en haut Aller en bas
valerie77

valerie77

Féminin Messages : 1668
Date d'inscription : 03/10/2011
Localisation : SEINET ET MARNE

Hydrangea (s) Empty
MessageSujet: Re: Hydrangea (s)   Hydrangea (s) EmptyMar 21 Fév 2012 - 8:13

je viens de découvrir cet article car je m'interresse en ce moment à cette variété d'hydrangea, merci très instructif jean louis
Revenir en haut Aller en bas
http://lejardindevalerie.eklablog.com
Hélène
Admin
Hélène

Féminin Messages : 41562
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 44
Localisation : Vaucluse

Hydrangea (s) Empty
MessageSujet: Re: Hydrangea (s)   Hydrangea (s) EmptyMar 6 Mar 2012 - 12:44

Eh bien JL, je découvre ton post!
C'est très instructif tout ça, très botaniqque aussi, tout comme j'aime! bisou1

_________________
Bonne journée Invité
Solène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jardinpassion.org
lechenevert

lechenevert

Masculin Messages : 5362
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 69
Localisation : Chabanais

Hydrangea (s) Empty
MessageSujet: Re: Hydrangea (s)   Hydrangea (s) EmptyMer 7 Mar 2012 - 14:13

Solène a écrit:
Eh bien JL, je découvre ton post!

tu vois Nono, c'est bien ce que je disais "faudrait un chef à temps plein" loll
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lechenevert.net
Hélène
Admin
Hélène

Féminin Messages : 41562
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 44
Localisation : Vaucluse

Hydrangea (s) Empty
MessageSujet: Re: Hydrangea (s)   Hydrangea (s) EmptyMer 7 Mar 2012 - 14:25

Et toi, 9 mois après, tu n'oublies pas ce que tu as écrit! hihi
Un chef à temps plein..vrai!Il faudrait! Laughing

_________________
Bonne journée Invité
Solène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jardinpassion.org
Contenu sponsorisé




Hydrangea (s) Empty
MessageSujet: Re: Hydrangea (s)   Hydrangea (s) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Hydrangea (s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JardinPassion :: LE JARDIN D'ORNEMENT :: Arbres,arbustes,arbrisseaux-