JardinPassion

JardinPassion

BIENVENUE sur le forum des amoureux de la NATURE et du JARDIN
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
vally12

avatar

Féminin Messages : 14951
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 46
Localisation : aveyron

MessageSujet: l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères   Mar 24 Jan 2017 - 22:23

qui n'a pas eu des feuilles de radis, de chou attaquées par de petits insectes noirs ?

Des p’tits trous, des p’tits trous… Les feuilles de vos choux, navets, radis, cresson, roquette sont criblées de petites perforations de forme arrondie, souvent sur les jeunes semis, qui peuvent avoir beaucoup de mal à s’en remettre.

Le coupable n’est pas très facile à observer : l’altise est un minuscule coléoptère sauteur (entre 1,5 et 5 mm selon les espèces) qui disparaît dès qu’il est dérangé et dont les larves sont très discrètes.
Parmi les nombreuses espèces d’altises présentes en France, certaines s’en prennent aux betteraves, aux pommes de terre, aux tomates ou à la vigne. Mais les plus redoutables sont celles qui s’attaquent aux crucifères (ou Brassicacées, famille du chou) : Phyllotreta nemorum aux élytres noirs ornés d’une large bande jaune et d’autres Phyllotreta de couleur généralement sombre ou Psylliodes chrysocephala , la plus grande des altises, aux élytres d’un bleu-noir brillant.

Douées pour le saut

Cachés dans les feuilles mortes, sous les mottes de terre ou les tas d’herbe, les adultes sortent d’hibernation en mai : ils se dirigent d’abord vers les crucifères sauvages (ravenelle, cardamine, bourse-à-pasteur…). Mais ils sont très vite attirés par les composés aromatiques dégagés par les crucifères cultivées, et cela, dès la germination. Les feuilles endommagées par les premières piqûres émettent davantage de ces composés, ce qui attire d’autres altises. Leurs pattes arrière très développées leur permettent de faire des sauts de grande amplitude, ce qui leur a valu le surnom de “puces de terre”.

Mais contrairement aux vraies puces, les altises – comme tous les coléoptères – cachent des ailes sous leurs élytres et peuvent voler plus d’un kilomètre pour trouver leurs plantes préférées. Les dégâts les plus graves se constatent sur les jeunes semis en avril-mai. Une fois le semis repéré, la nourriture étant assurée, les femelles vont pondre chacune une centaine d’œufs minuscules au pied des plantes. Une à deux semaines plus tard vient l’éclosion et les larves se nourrissent en rongeant les racines. Chez certaines espèces – notamment Psylliodes –, les pontes sont plus échelonnées et les larves creusent aussi des galeries dans le limbe des feuilles et dans les tiges. Les adultes émergent une douzaine de jours plus tard, généralement en juillet.
Il n’y a qu’une génération par an mais si les conditions leur sont favorables (chaleur et sécheresse), les dégâts peuvent se prolonger : rendement réduit, feuillage criblé, semis d’automne ravagés.

Antoine Bosse-Platière

Moyens de lutte :

- Parmi les mesures préventives, certains préconisent de supprimer les crucifères sauvages autour du potager, pour ne pas attirer les altises.

- D’autres installent des “plantes pièges” (moutarde ou choux chinois), pour les attirer loin des choux, radis et navets ! Ce n’est pas sans effet, mais n’en attendez pas une grande efficacité. Même chose pour les purins ou décoctions à base d’absinthe ou de tanaisie.

- Une autre mixture mérite d’être testée : broyez de l’ail ou du piment fort et mélangez ce broyat à de l’eau. Puis filtrez et pulvérisez sur tout le feuillage. Les poudrages légers d’un mélange de cendres et de chaux ou de poudres de roches auraient également un effet répulsif.

- L’arrosage régulier du feuillage et l’écroûtage fréquent du sol déplaisent beaucoup aux altises, car ils dérangent les pontes et favorisent leurs ennemis naturels (parasites, mycoses…).

- Mais le moyen le plus efficace reste le filet ou voile anti-insectes à maille très fine (filets de 2,20 x 5 ou 10 m ou en VPC), soigneusement installé juste après le semis, en enterrant les bords et en laissant de l’espace pour la croissance des plantes ou en installant des arceaux.

- Sans oublier le pyrèthre, lorsque la prévention n’a pas suffi et que vous avez beaucoup d’altises. Traitez deux fois à quelques jours d’intervalle en pulvérisant bien les deux faces du feuillage.

(infos tirées sur le site de terre vivante)

en piquant inlassablement les feuilles des radis ou des choux, elles arrivent à les fatiguer, voire à les faire mourir ( à l'état de semis ou de jeunes plants)

mon voisin a testé la cendre, cela a bien fonctionné

j'avais lu également qu'il fallait pailler le sol.

je viens de lire qu'il fallait associer les radis, les choux avec de la salade (cela les éloignerait aussi)

Revenir en haut Aller en bas
fab77
Modérateur
avatar

Masculin Messages : 26422
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 51
Localisation : Guignes (77)

MessageSujet: Re: l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères   Mar 24 Jan 2017 - 22:42

Merci Vally,j'en ai sur les radis et les navets

_________________
Aussi rempli que soit ton existence il y aura toujours de la place pour une petite bière..
Revenir en haut Aller en bas
DADIEL
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 36987
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 70
Localisation : ANJOU

MessageSujet: Re: l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères   Mar 24 Jan 2017 - 22:55

Depuis 2 ans, j'ai de très bons résultats avec le purin de rhubarbe

_________________
 Odile
Revenir en haut Aller en bas
fab77
Modérateur
avatar

Masculin Messages : 26422
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 51
Localisation : Guignes (77)

MessageSujet: Re: l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères   Mar 24 Jan 2017 - 23:48

Faut que je pense alors de mettre de la cendre de côté pour tester, dis moi Vally, il fait comment ton voisin avec la cendre? Il saupoudré sur le semis ou sur les feuilles ? Peut être les 2?

_________________
Aussi rempli que soit ton existence il y aura toujours de la place pour une petite bière..
Revenir en haut Aller en bas
vally12

avatar

Féminin Messages : 14951
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 46
Localisation : aveyron

MessageSujet: Re: l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères   Mer 25 Jan 2017 - 0:01

je ne m'en rappelle plus faut que je lui demande, mais il me semble qu'il avait saupoudré les feuillages
Revenir en haut Aller en bas
fab77
Modérateur
avatar

Masculin Messages : 26422
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 51
Localisation : Guignes (77)

MessageSujet: Re: l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères   Mer 25 Jan 2017 - 0:06

Oui car en réfléchissant un peu , mettre sur les semis et arroser cela ne le fera pas quoique pas facile avec les radis qui demandent à être toujours au frais hum

_________________
Aussi rempli que soit ton existence il y aura toujours de la place pour une petite bière..
Revenir en haut Aller en bas
vally12

avatar

Féminin Messages : 14951
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 46
Localisation : aveyron

MessageSujet: Re: l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères   Mer 25 Jan 2017 - 0:09

ou tu renouvelles après chaque arrosage
Revenir en haut Aller en bas
fab77
Modérateur
avatar

Masculin Messages : 26422
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 51
Localisation : Guignes (77)

MessageSujet: Re: l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères   Mer 25 Jan 2017 - 0:11

Oui tu as raison

_________________
Aussi rempli que soit ton existence il y aura toujours de la place pour une petite bière..
Revenir en haut Aller en bas
chuferlu

avatar

Messages : 2823
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 57
Localisation : Asturies-España

MessageSujet: Re: l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères   Mer 25 Jan 2017 - 0:38

Slut
Les salades entre, je fais souvent, ça n'a aucun effet sur ces altises.
De la ceb-ndre j'en mats systémariquement a la plantation des choux, surtout "fleurs" et ensuite j'en éparpolle sur les plantes, sans effet; mais le ^prob avec les choux c'est que c'est cireux et que rien n'adhère.
Pyrethre et neem ça a fonctionné, en tius cas diminuer.
Ce qui m'a le mieux fonctuinné, c'est de lausser des chénopodes. Une année, en déherbant, un tapis de chénopodes, tout a coup je me suis rendu compte qu'ils étaient troués, et pas trop les choux; j'ai arrêté et c'est eux qu'on morflés. Je les ai rasés plus tard.
Mais on a pas toujours un semis spontanné de chénopodes malheureusement; faire des semences,,,,????
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères   

Revenir en haut Aller en bas
 

l'altise ou puce de terre : un ravageur pour crucifères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JardinPassion :: ET AUSSI... :: Trucs et astuces-